fermer

Organisation pédagogique / Programmes

ORGANISATION PEDAGOGIQUE DE NOTRE PREPA B/L

Les cours que nous proposons en PREPA B/L

1. Matières d'enseignement commun : 28h

Matières d'enseignement commun Nombre d'heures
Economie Sociologie et Sciences Sociales 6h
Mathématiques 6h
LV1 (Anglais ou Espagnol) 4h
Philosophie 4h
Littérature 4h
Histoire contemporaine 4h

 

2. Matières d'enseignement complémentaire (au choix) :

Matières d'enseignement complémentaire Nombre d'heures
LV2 ESC 2 ou 3h
LV IEP Anglais-Allemand   1h  
Histoire XXème siècle  Monde IEP 2h
Culture générale IEP 2h
Latin ENS ESC 2h
Résumé et contraction de texte ESC 1h
Entretien oral ESC 1h

 

3. les modules de soutien :

Modules de soutien                       Nombre d'heures
Soutien de mathématiques pour L et ES  1h
Atelier de Réécriture 1h
 
 
 
Les interrogations orales en CPGE B/L ("khôlles" dans le jargon des CPGE)
  • Maths ou Sciences Sociales - 20 minutes chaque semaine
  • Dans les autres matières - 30 minutes trois fois dans l'année

 

Les évaluations écrites en PREPA B/L
  • Devoirs surveillés le samedi matin - 2h mini / 6h maxi
  • Concours blancs - 2 chaque année pour le tronc commun plus 3 concours blanc IEP

 

Télécharger la brochure PREPA B/L Inscriptions 2018-2019 (cliquez)

 

PROGRAMMES D'ENSEIGNEMENT EN PREPA BL mATIERE PAR MATIERE

SCIENCES SOCIALES (économie, sociologie, science politique)

Le programme des épreuves de sciences sociales des concours est paru dans le BULLETIN OFFICIEL DE L’EDUCATION NATIONALE du 25 décembre 1997 et le JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE FRANÇAISE du 8 octobre 2004.

Cette formation s'adresse à des étudiants qui se destinent, au terme d'un cursus universitaire, aux professions de l'enseignement et de la recherche dans les disciplines majeures de ce champ, l'Economie et la Sociologie mais elle a également pour objectif d'apporter de solides connaissances en Sciences sociales à ceux qui choisiront ensuite une autre orientation, par exemple vers l'Histoire, la Géographie, la Philosophie ou les Langues. Ce faisant, elle vise à favoriser leur participation à des équipes de travail interdisciplinaires.

Il importe de veiller à ce que les étudiants acquièrent les bases théoriques et méthodologiques propres à chacune des deux disciplines majeures. Toutefois, l'initiation aux différentes analyses théoriques ne doit jamais conduire à perdre de vue la référence aux données empiriques. Le va et vient entre la théorie et les faits est en effet l'une des caractéristiques principales de cet enseignement.

Dans cette optique interdisciplinaire, la formation en Sciences sociales a pour fonction principale de fournir aux étudiants de ces classes préparatoires des outils d'analyse et de compréhension des sociétés contemporaines. Ces outils (problématiques, théories, concepts, méthodes) sont empruntés aux différentes Sciences sociales, principalement à deux disciplines, l'économie et à la sociologie, mais aussi à la démographie, à l'anthropologie et à la science politique. Il s'agit en effet d'amener les étudiants à fonder leur connaissance des réalités économiques et sociales sur un croisement critique des références et des questionnements, donc de privilégier la mise en perspective qu'apportent les différents éclairages possibles d'une même réalité.

Des éléments d'histoire de la pensée, d'épistémologie et de méthodologie seront régulièrement introduits au cours des deux années. On n'étudiera pas ces éléments pour eux-mêmes, mais ils serviront à mettre en perspective les questions au programme. Chaque théorie sera située dans son contexte et les différentes problématiques seront confrontées.

Ce travail sera complété par une référence systématique à des données empiriques, certes présentées de façon rigoureuse, mais toujours sous une forme accessible à des étudiants de premier cycle (statistiques descriptives, comptabilité nationale, données sociales, enquêtes, monographies, matériel qualitatif). Il conviendra de s'interroger sur les conditions de production et la signification de ces données.

Il est conseillé d’étudier les textes originaux de quelques grands auteurs, chaque fois que cela paraîtra formateur mais en se gardant de tout excès, pour éviter de tomber dans la fausse érudition, et en les situant toujours dans l'ensemble de leur contexte.

Les candidats devront connaître les principales caractéristiques structurelles de l'économie et de la société françaises et être capables de les situer par rapport à celles des principaux pays occidentaux, ainsi que les grands rythmes d'évolution après la Seconde guerre mondiale.


1. SOCIOLOGIE

LA DIVERSITE DES CULTURES DANS LE TEMPS ET DANS L’ESPACE

  • Culture et cultures : exemples
  • Culture matérielle et culture symbolique
  • Culture savante et culture populaire
  • Les processus d'acculturation


SOCIALISATION, INTERACTIONS ET CONSTRUCTION DU MONDE SOCIAL

  • Socialisation familiale
  • Socialisation scolaire
  • Socialisation professionnelle
  • Socialisation par les pairs
  • Trois traditions d'étude de la socialisation : intégration et anomie, habitus et stratégie, civilisation et individuation
  • Normes, règles, coutumes
  • Déviances
  • Action individuelle et ordre social ; interactions et ordre social


CLASSES, STRATIFICATION ET MOBILITE SOCIALES

  • Classe, statut, groupe d'appartenance et groupe de référence
  • Les 8 grands principes de classification : sexe et genre, âge et génération, ethnicité, religion, diplôme, profession, revenu et patrimoine, localisation.
  • Les nomenclatures socioprofessionnelles
  • Les enquêtes de mobilité sociale et professionnelle
  • Reproductions sociales et transformations sociales


POUVOIR, DOMINATION, PARTICIPATION POLITIQUE

  • Pouvoir et autorité
  • Types de domination
  • Action collective, mobilisation, conflits et mouvements sociaux, régulation sociale
  • Opinions
  • Comportements politiques et comportements électoraux


L’INSTITUTIONNALISATION DE LA SOCIOLOGIE

  • Ces points seront traités notamment en prenant appui sur des œuvres fondamentales
  • Sociologie et réformes sociales
  • La sociologie et les autres disciplines
  • La construction des institutions d'enseignement, de recherche et le développement de la discipline

 
2. ECONOMIE

INTRODUCTION A L'HISTOIRE DE LA PENSEE ECONOMIQUE

  • Valeur, prix et répartition
  • Les auteurs ne seront pas étudiés pour eux-mêmes, mais en relation avec le thème « valeur, prix, répartition ».
  • Les Physiocrates et TURGOT, Les Classiques : SMITH, RICARDO, SAY, MALTHUS, MARX
  • Les « révolutions marginalistes » : WALRAS, JEVONS, MENGER, MARSHALL et PARETO
  • La place de KEYNES dans l'histoire de la pensée économique

 

THEORIE MICRO-ECONOMIQUE DU CONSOMMATEUR

  • Fonction d'utilité, contrainte budgétaire, effet de revenu et de substitution, courbe de demande
  • Applications :
  • L'offre de travail (arbitrage travail/loisir) ;
  • Choix intertemporel : consommation/épargne (cycle de vie, revenu permanent)


THEORIE MICRO-ECONOMIQUE DU PRODUCTEUR

  • Fonctions de production (Cobb-Douglas, CES), rendements, courbes de coût
  • Offre en concurrence parfaite et imparfaite (monopole, duopole, concurrence monopolistique)
  • Applications aux choix d'investissement


MARCHES ET EQUILIBRES

  • Équilibre partiel : existence et stabilité de l'équilibre
  • Équilibre général : présentation des hypothèses et du cadre d'analyse
  • Boîte d'EDGEWORTH, Optimum de PARETO, Les deux théorèmes de l'économie du bien-être


ELEMENTS DE COMPTABILITE NATIONALE

  • Croissances et crises
  • Éléments de comptabilité nationale, TES, TEE
  • Mesures des cycles, théories de la croissance et des crises


MONNAIE ET INSTITUTIONS FINANCIERES

  • Masse monétaire, agrégats monétaires, base monétaire et multiplicateur de base monétaire
  • Système bancaire et financier, Le Marché monétaire
  • Analyse de la balance des paiements


L'EQUILIBRE MACROECONOMIQUE

  • L’offre et la demande de monnaie (pour celle-ci : motifs de transaction, de précaution, de spéculation : lien avec le marché des titres) ; l'équilibre sur les marchés de la monnaie et des titres
  • Les 3 grandes fonctions macro-économiques : Consommation, Epargne, Investissement
  • Le modèle lS-LM en économie fermée
  • Le modèle quasi-offre globale / quasi-demande globale


3. OBJETS COMMUNS AUX SCIENCES SOCIALES

INSTITUTIONS ET ORGANISATIONS : ÉTAT, MARCHES, ENTREPRISES

  • La variété sociale des formes de l'échange : don, échange marchand, redistribution
  • Bureaucratie et organisations
  • Marché et organisation : introduction aux nouvelles théories de l'entreprise (COASE, WILLIAMSON)
  • Eléments d'économie publique : fonctions d'utilité publique, externalités, biens publics
  • Contrats et conventions


CONSOMMATION ET MODES DE VIE

Analyse transversale et dynamique des comportements de consommation (DUESENBURRY et BROWN)

Dimension symbolique de la consommation, Les budgets familiaux


TRAVAIL, EMPLOI, CHOMAGE

N.B. Les taux de chômage feront l'objet de comparaisons internationales

  • Démographie de l'emploi et du chômage
  • Construction sociale des marchés du travail et du rapport salarial, Division sociale, division technique, OST et transformations actuelles de l'organisation du travail, Genèse de la catégorie « chômeur », Travail marchand, travail non marchand, Rapport salarial, Segmentation
  • Marché du travail, Salaire nominal et salaire réel, Offre et demande de travail, Chômage classique et chômage keynésien, Courbe de PHILLIPS, Détermination conjoncturelle des salaires, Taux de chômage naturel


RATIONALITE, ANTICIPATION, CROYANCES

  • Introduction à la théorie des choix incertains
  • Théorie des anticipations rationnelles
  • Rationalité limitée
  • Rationalité et croyances


DESEQUILIBRES, INEGALITES ET POLITIQUES PUBLIQUES

  • Eléments de politiques publiques (acteurs, « agenda », mise en œuvre, évaluation...)
  • Politiques de stabilisation macro-économique :
  • Objectifs intermédiaires et objectifs finaux
  • Politiques conjoncturelles et politiques structurelles
  • Politiques monétaires et politiques budgétaires
  • Débat sur l'efficacité des politiques de stabilisation macro-économique
  • Politiques de lutte contre le chômage
  • Politiques de lutte contre les inégalités et politiques de redistribution

 

MATHEMATIQUES

Les mathématiques jouent un rôle important dans la société et ont une importance grandissante dans les sciences humaines et sociales. Les probabilités et la statistique interviennent dans tous les secteurs de l’économie et dans une grande variété de contextes (actuariat, biologie, épidémiologie, finance quantitative, prévision économique...) où la modélisation de phénomènes aléatoires à partir de bases de données est indispensable.

L’objectif de ce programme est de permettre de manière équilibrée
– une formation par les mathématiques en tant que telles ;
– l’acquisition d’outils utiles notamment aux sciences sociales et à l’économie (probabilités et statistiques, introduction aux fonctions de deux variables par exemple).
L’objectif de la formation dans les classes préparatoires B/L n’est pas de former des professionnels des mathématiques. L’enseignement de mathématiques concourt à structurer la pensée des étudiants, à développer leurs capacités d’imagination et d’abstraction, et à les former à la rigueur et à la logique en insistant sur les divers types de raisonnement (par équivalence, implication, l’absurde, analysesynthèse...).
Il permet aux étudiants d’utiliser des outils mathématiques ou d’en comprendre l’usage dans diverses situations de leur parcours académique et professionnel. L’état de l’art en sciences sociales et économie a été un guide important pour donner aux étudiants de B/L les bases dont ils auront besoin pour aller plus loin.
Le programme définit les objectifs de l’enseignement de ces classes et décrit les connaissances et les capacités exigibles des étudiants. Il précise également certains points de terminologie et certaines notations. Les limites du programme sont clairement précisées. Elles doivent être respectées aussi bien dans le cadre de l’enseignement en classe que dans l’évaluation.

1 - Compétences développées

L’enseignement de mathématiques en classes préparatoires B/L permet de développer chez les étudiants les compétences générales suivantes :

  • Rechercher et mettre en oeuvre des stratégies adéquates : savoir analyser un problème, émettre des conjectures notamment à partir d’exemples, choisir des concepts et des outils mathématiques pertinents.
  • Modéliser : savoir conceptualiser des situations concrètes (phénomènes aléatoires ou déterministes notamment issus de problèmes de sciences sociales ou économiques) et les traduire en langage mathématique, élaborer des algorithmes.
  • Interpréter : être en mesure d’interpréter des résultats mathématiques dans des situations concrètes, avoir un regard critique sur ces résultats.
  • Raisonner et argumenter : savoir conduire une démonstration, confirmer ou infirmer des conjectures.
  • Maîtriser le formalisme et les techniques mathématiques : savoir employer les symboles mathématiques à bon escient, être capable de mener des calculs de manière pertinente et efficace.
  • Communiquer par écrit et oralement : comprendre les énoncés mathématiques, savoir rédiger une solution rigoureuse, présenter une production mathématique.
2 - Architecture des programmes

Par rapport au programme précédent, le programme d’algèbre linéaire donne une place plus importante aux aspects matriciels et introduit des bases de géométrie euclidienne qui pourront être illustrées par d’autres parties du programme. Il est important de mettre en valeur l’interaction entre les différentes parties du programme. À titre d’exemple, l’algèbre linéaire trouvera ainsi son application dans les problèmes d’optimisation, l’analyse et les probabilités dans les problèmes d’estimation.

Le programme a été rédigé sur deux années. Au sein de chaque année, aucun ordre particulier n’est imposé et chaque professeur conduit en toute liberté l’organisation de son enseignement. Le programme tient compte de l’évolution des programmes de Terminale tout en maintenant une exigence intellectuelle élevée adaptée aux étudiants de la filière B/L et à la place que prennent aujourd’hui les techniques quantitatives en sciences humaines et sociales.

Le programme se présente de la manière suivante : dans la colonne de gauche figurent les contenus exigibles des étudiants ; la colonne de droite comporte des précisions sur ces contenus et des exemples d’activités ou d’applications.

 

Télécharger le programme de Mathématiques de CPGE BL

 

 

LITTERATURE

 

 

Il n'y a pas à proprement parler de programme de français imposé en Hypokhâgne B/L et Khâgne B/L .
Il convient donc, en HK B/L et K B/L de se sensibiliser au fait littéraire et de parcourir le plus possible l'histoire de la littérature française pour être capable d'expliquer n'importe quel texte (mais en général, il s'agit de textes d’auteurs connus, ne présentant pas de difficultés insurmontables).

L'enseignement du Français en HK et K B/L doit donc viser à donner aux étudiants la plus vaste culture possible, par la fréquentation d'un grand nombre d'oeuvres. Cette acquisition d'une vaste connaissance littéraire suppose, pour être solide, un retour aux sources de la culture occidentale : c'est en étudiant le cheminement de la littérature du passé qu'on peut comprendre celle d'aujourd'hui ; c'est pourquoi, quel que soit le programme envisagé, on étudie en HK B/L et K B/L, à côté des oeuvres de la littérature française, certaines œuvres de la littérature grecque (tragédies, épopées) de Shakespeare, de grands auteurs étrangers...

Chaque œuvre étudiée donne lieu à une dissertation et/ou une explication de texte. Outre ce travail personnel, il y a des compositions françaises en temps limité (d'une durée de cinq heures en HK B/L et de six heures en K B/L) portant d'ordinaire sur un sujet littéraire plus général (préparation à l'écrit des ENS ULM B/L et LYON LSH).

Des bibliographies sont indiquées aux étudiants et la plupart des ouvrages sont disponibles au CDI du Lycée Saint-Marc : il est en effet indispensable, outre le travail en classe, de se familiariser avec certains ouvrages critiques fondamentaux.
En pratique, les programmes décidés pour l'année par les professeurs de HK B/L et de K B/L sont communiqués aux étudiants dès le début du mois de Juillet précédent, pour leur permettre d'avancer pendant les vacances le vaste travail nécessaire de lecture.

 

Exemples de lectures indispensables :

  • Sophocle : Œdipe Roi
  • Shakespeare : Hamlet
  • Racine : Phèdre
  • Beckett : En attendant Godot
  • Stendhal : Le Rouge et le Noir
  • Balzac : Les Illusions Perdues
  • Flaubert : Madame Bovary
  • Proust : Du côté de chez Swann – première partie : Combray

 

PHILOSOPHIE

Il n'y a pas de programme imposé en Philosophie pour l'Hypokhâgne et la Khâgne B/L en ce qui concerne le concours ENS ULM B/L (aussi bien à l'écrit qu'à l'oral) et le concours des Écoles Supérieures de Commerce. Pour le concours ENS-CACHAN, l'épreuve de philosophie n'est présentée qu'à l'écrit via la Banque ENS ULM/LSH : le programme est celui des Classes Terminales.

Cela dit, le but assigné aux cours est l'apprentissage de l'argumentation, c'est-à-dire l'élaboration d'une pensée claire, méthodique et rigoureuse. Pour ce faire, le cours articule un travail du concept et une acquisition des bases historiques de la philosophie. En Hypokhâgne, le cours est constitué autour de quatre questions, comme l'affectivité, la domination , la connaissance et la création. En Khâgne il prend alternativement la forme d'un questionnement encore plus approfondi, par exemple sur la morale, le droit, l'art, la science, et d'un travail portant sur des oeuvres philosophiques.

Au cours de ces deux années, divers travaux sont exigés : dissertations, fiches de lecture, commentaires explicatifs et critiques d'oeuvres philosophiques, exposés, suivis de discussion. La maturation intellectuelle est ainsi la condition requise pour l'assimilation des savoirs en vue d'une réflexion élaborée.

HISTOIRE

L'étude porte sur l'histoire de :

  • La France de 1870 au début des années 1990.
  • Le monde de 1918 au début des années 1990 : relations internationales, grandes évolutions économiques, sociales, politiques et culturelles.

Le cours en constitue le cadre. Aux étudiants de l'approfondir par un travail personnel de lecture et de recherche.

Les travaux écrits permettent de perfectionner les méthodes acquises au cours du cycle scolaire : fiches de travail, dissertations, le travail de dissertation portant essentiellement sur des sujets de synthèse. Connaissances précises et qualités littéraires sont donc nécessaires.

LANGUE VIVANTE 1

L'Hypokhâgne B/L du Lycée Saint-Marc offre deux langues vivantes : l'Anglais et l'Espagnol. Ces deux langues peuvent être prises en LV1 ou en LV2.

En vue de la préparation au concours d'entrée à l'ENS, les deux axes principaux sont :

  • Civilisation contemporaine des pays de langue espagnole ou civilisation anglaise (XIXème et XXème Siècles) et américaine (depuis la période coloniale). Il s'agit de l'apprentissage d'une méthodologie pour les commentaires écrits et oraux.
  • Traduction, essentiellement des versions qui sont choisies soit dans la presse, soit dans la littérature des XIXème et XXème siècles.

Par ailleurs une heure commune est consacrée à l'approfondissement de la langue - syntaxe, lexique, phonétique - écrite et parlée.

Les modalités de contrôle tiennent compte également des épreuves figurant aux concours d'entrée dans d'autres grandes écoles et dans les Écoles Supérieures de Commerce.

Il est indispensable que les élèves candidats à l'entrée en Hypokhâgne B/L lisent régulièrement certaines publications, anglaises ou américaines, espagnoles, qu'ils écoutent aussi les radios étrangères et fassent des enregistrement de bulletins d'information ou autres émissions qu'ils jugent intéressantes pour s'habituer à la langue authentique. Il est, bien sûr, fortement souhaitable qu'ils effectuent un séjour dans les pays dont ils étudient la langue, s'ils ne l'ont pas encore fait.

Il est évident qu'avec un horaire relativement important et compte tenu du niveau élevé des épreuves de concours, la quantité de travail à fournir est beaucoup plus grande que dans le second cycle. Il faut apprendre à lire beaucoup, assez vite, et avec méthode pour acquérir des connaissances étendues et précises.

LANGUE VIVANTE 2

1. Anglais

Langue vivante obligatoire : oral 108 heures (3 heures x 36 semaines)

  • Consolidation de la maîtrise de la langue orale (compréhension et expression).
  • Système de la langue (grammaire, phonétique et vocabulaire).
  • Entraînement à la traduction (version et thème).

Etude systématique et raisonnée de la civilisation des pays de langue anglaise, ainsi que des grandes évolutions historiques de la Seconde Guerre Mondiale à nos jours. Les documents étudiés sont des sources primaires ou des documents d'actualité et font l’objet d’une interrogation orale par trimestre (commentaire composé).

 

2. Allemand

Consolidation de la maîtrise de la langue orale (compréhension et expression).
Système de la langue (grammaire, phonétique et vocabulaire).
Entraînement à la traduction (version et thème).

Etude systématique et raisonnée de la civilisation des pays de langue allemande, ainsi que des grandes évolutions historiques de la Seconde Guerre Mondiale à nos jours.

Thèmes étudiés en application du programme des CPGE B/L :

Programme en HK

1) Politik in der Demokratie

  • Die Strukturprinzipien des deutschen Staates
  • Grundrechte und staatsbürgerliche Pflichten
  • Verfassungsorgane, Parteien und Staatssymbole
  • Sozialstaat
  • Politische Beteiligung und Teilhabe

 

2) Geschichte und Verantwortung

  • Der Nationalsozialismus und seine Folgen
  • Wichtige Stationen in der Geschichte Deutschlands nach 1945
  • Leben im wiedervereinigten Deutschland und in Europa

 

3) Mensch und Gesellschaft

  • Zusammenleben in der Familie und anderen Lebensgemeinschaften
  • Erziehung und Bildung in Deutschland
  • Interkulturelles Zusammenleben
  • Religiöse Vielfalt
  • Umwelt und Energiewende

 

Programme en K : dossiers thématiques reliés à l'actualité :

1) Politik / Militärisches

2) Wirtschaft / Die Finanz- und Schuldenkrise

3) Bildung / Schulwesen und Ausbildung

4) Umwelt / Energiewende

5) Gesellschaft / Ausländer und dritte Welt

6) Digital / Computer und Netzwelt

7) Gesundheit / Medizin

 

3. Espagnol

  • Indications horaires et dispositif de formation

Les cours : 3 h. par semaine pendant 35 semaines soit un volume horaire annuel de 105 heures.

Les évaluations écrites : 2 épreuves surveillées en temps limité de 3 ou 4 heures et  15 épreuves  de 20 minutes portant sur des points de grammaire et des chapitres de vocabulaire.

Les évaluations orales : 3 selon le dispositif suivant: 20 minutes de préparation/ 20 minutes de présentation/ 5 minutes de commentaires

 

  • Thèmes étudiés en application du programme des CPGE B/L

Cours en HK :  Axé en priorité  sur l'Espagne. Histoire de l’Espagne au XX eme siècle.Les institutions politiques.La transition. Les pouvoirs du Roi. L’avenir politique : République ou Monarchie.Las Cortes. Les partis politiques. Las autonomías y sus competencias.L’Opus Dei. Le franquisme :les étapes, l’idéologie nationaliste, le national-syndicalisme, le national-catholicisme. La mémoire historique. L’immigration. Le Pays basque. L’ETA. La Catalogne, L'économie.

Revues de presses mensuelles : axée en priorité sur l'actualité de l'Amérique latine.

 

Cours en K :  Axé en priorité  sur  l'Amérique latine. Histoire et étude de la situation politique, économique et sociale de plusieurs pays en particulier : Méxique, Cuba, Argentine, Vénézuela.

Etude de thèmes relatifs à l'Amérique latine dans son ensemble : les Indiens, les mouvements  guerrilleros, par exemple.

Revues de presses mensuelles : axée en priorité sur l'actualité de 'Espagne.

Entraînement à la traduction (version et thème) pour les deux années

Grammaire pour les deux années : Conjugaisons à tous les temps. Por/para. Passé simple ou passé composé. Démonstratifs. Etre. Impératif. Futur et conditionnel hypothétiques. On. Possessifs. Subjonctif. Système conditionnel. Indéfinis. Devenir. Devoir. Falloir. Forme emphatique. Relatifs. Comparaison. Aspects de l’action. Exclamation.

Compte-rendus de lecture :

 Los funerales de la mamá grande et Crónica de una muerte anunciada Gabriel García Márquez, Salvador Alfons. El color del crepúsculo Servesa. Los plátanos de Barcelona V. Mora. El viejo que leía novelas de amor Sepúlveda. Diario de un motociclista Che Guevara. El Lápiz del carpintero M. Vicent. Eva luna I.Allende. El año del diluvio E.Mendoza. Réquiem por un campesino español Sender.

 

MODULE IEP

CULTURE GENERALE IEP
  • Le cours de culture générale prépare à l’épreuve de « questions contemporaines » du concours commun des IEP, au niveau bac+0 et bac+1.
  • L’épreuve, d’une durée de 3 heures, affectée d’un coefficient 3, consiste en une dissertation portant sur des thèmes imposés, renouvelés chaque année.
  • Le cours dispensé aux étudiants propose une approche pluridisciplinaire de ces thèmes, en réponse aux attentes énoncées par les rapports de jury. Comme en un laboratoire d’idées, on y conceptualise, on y élabore des problèmes, on y expose la pensée d’auteurs contemporains.
  • La préparation du concours exige la lecture d’œuvres venant s’articuler sur les sujets de dissertation auxquels les étudiants sont confrontés, en temps limité ou sous forme de devoirs à la maison.
HISTOIRE IEP

Durée 3h, coefficient 3, dissertation, un seul sujet.

Programme du concours d’entrée en 1ère année

  • Puissances et conflits dans le monde depuis 1945. L’accent sera mis sur les États-Unis et la Chine dans leurs rapports avec le monde depuis 1945. On insistera sur les conflits de la guerre froide et de la décolonisation. On s’intéressera à un foyer de conflit particulier : le Proche et Moyen-Orient.
  •  La France depuis 1945 : évolutions institutionnelles et politiques.Les candidats aborderont les changements institutionnels, les modifications des rapports de force politique et les évolutions du mode de gouvernance.

Programme du concours d’entrée en 2ème année :

  • L’Europe, 1848‐1945
LANGUES IEP

1. Anglais

  • Programme : décryptage de l'actualité, consolidation des connaissances civilisationnelles, renforcement lexical...
  • Entraînement régulier à partir de sujets d'annales.
  • Evaluation : plusieurs concours blancs

 

2. Allemand

(En construction)

 

3. Espagnol : 1h par semaine et 2 concours blancs.

  • Programme : les faits de société et les enjeux politiques et économiques en Espagne et Amérique latine.
  • Travail à partir d'articles de presse, tables rondes.
  • Entraînement régulier à partir des annales.

 

PREPARATION ESC

 

CONTRACTION DE TEXTE

Ce module est destiné aux étudiants de deuxième année qui souhaitent présenter les concours d'entrée en Ecoles Supérieures de Commerce. Il comprend 28 heures annuelles d'enseignement.

Contenu de la formation :

1. Technique de la contraction de textes :

  • Apprendre à réduire, en deux heures, des textes de 2500 mots à 250 mots; en trois heures, des textes d'environ 4000 mots à 450 mots.

2. Technique de synthèse de textes :

  • Effectuer, en 4h et en 300 mots, la synthèse de 3 textes comprenant au total environ 3000 mots.

Modalités d'évaluation:

  • 1 concours blanc
  • 2 devoirs surveillés
  • 8 devoirs à la maison
ENTRETIEN ESC

Oral d’entretien et de motivation (préparation spécifique aux concours des Ecoles Supérieures de Commerce)

Module de 15 séances de 2 heures

  • bilan de formation et rédaction d’un curriculum vitae
  • exposés de présentation d’une expérience de responsabilité significative ou d’un projet d’études
  • simulations d’entretien enregistrées avec debriefing vidéo collectif.

 

PREPA B/L LYON- LYCEE SAINT-MARC - PREPA B/L LYON